You are using an outdated browser. We suggest you update your browser for a better experience. Click here for update.
Close this notification.
Skip to main content Skip to search

COVID-19: Obtenez les dernières mises à jour ou faites une autoévaluation.

Greffes de rein – Données sur le rendement du système

Une greffe de rein est une intervention chirurgicale visant à placer un rein sain d’un donneur vivant ou décédé dans une personne dont les reins ne fonctionnent plus correctement. Elle est considérée comme la meilleure option de traitement clinique pour les personnes atteintes d’une maladie rénale en phase terminale, parmi celles pour lesquelles cette option est appropriée. Une greffe peut aider les personnes atteintes d’une maladie rénale chronique ou d’une maladie rénale en phase terminale à se sentir mieux et à vivre plus longtemps.

Par rapport à la dialyse, la greffe de rein est associée à une meilleure santé, à un allongement de l’espérance de vie accrue, à une meilleure qualité de vie et à des coûts moindres pour le système de santé.

En apprendre plus sur la greffe de rein.

Greffe d’un rein provenant d’un donneur vivant

Résultats

Au cours de la période de 12 mois précédant la fin du quatrième trimestre (T4) de l’exercice 2020-2021, 1,3 % des personnes traitées pour une maladie rénale en phase terminale en Ontario ont reçu une greffe de rein d’un donneur vivant. En raison de la pandémie de COVID-19, le rendement de cet indicateur a diminué par rapport aux 12 mois précédant la fin du T4 de l’exercice 2019-2020, où 1,7 % d’entre elles avaient reçu une greffe d’un donneur vivant.

Greffe d’un rein provenant d’un donneur vivant ou décédé

Résultats

Au cours de la période de 12 mois précédant la fin du quatrième trimestre (T4) de l’exercice 2020-2021, 4,6 % des personnes traitées pour une maladie rénale en phase terminale en Ontario ont reçu une greffe d’un rein d’un donneur vivant ou décédé. En raison de la pandémie de COVID-19, le rendement de cet indicateur a diminué par rapport aux 12 mois précédant la fin du T4 de l’exercice 2019-2020, où 6,0 % d’entre elles avaient reçu une greffe.

Raisons de leur importance

Il y a des avantages à recevoir une greffe de rein d’un donneur vivant comparativement à un donneur décédé, notamment :

  • un temps d’attente plus court pour qu’une personne reçoive une greffe;
  • un rein qui commence à travailler plus tôt après l’opération;
  • un rein qui dure plus longtemps;
  • la possibilité de recevoir une greffe de rein avant d’avoir à subir une dialyse;

Comparaison de l’Ontario

En 2019, le taux de receveurs de greffes en Ontario était de 15,7 pour un million d’habitants pour les donneurs vivants et de 30,8 pour un million d’habitants pour les donneurs décédés. Seuls la Colombie-Britannique/les Territoires du Yukon affichaient des taux plus élevés pour les donneurs vivants et les donneurs décédés.

Une étude récente a révélé que sur les 35 pays membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques, le Canada se classait au 11e rang pour les taux de greffes de rein de donneurs vivants et au 16e rang pour les taux de greffes de donneurs décédés.

Voir la page Greffe de rein – méthodologie de l’indicateur pour obtenir de plus amples renseignements techniques.

Source de données
Réseau Trillium pour le don de vie

Pourcentage de patients traités pour une maladie rénale en phase terminale qui ont reçu une greffe de rein d’un donneur vivant ou décédé au cours de la période de 12 mois précédant la fin du T3, par type de donneur de greffon, du T4 de l’exercice 2016-2017 au T3 de l’exercice 2020-2021
Exercice financier Pourcentage de patients
2017-2018 5,5 % (total)
3,9 % (donneurs décédés)
1,6 % (donneurs vivants)
2018-2019 5,4 % (total)
3,7 % (donneurs décédés)
1,7 % (donneurs vivants)
2019-2020 6,0 % (total)
4,3 % (donneurs décédés)
1,7 % (donneurs vivants)
2020-2021 4,6 % (total)
3,3 % (donneurs décédés)
1,3 % (donneurs vivants)

Sources de données
Réseau Trillium pour le don de vie

Amélioration des soins en Ontario

En partenariat avec le Réseau Trillium pour le don de vie, nous avons élaboré la stratégie d’accès à la greffe de rein et au don de personnes vivantes. L’objectif de cette stratégie est d’augmenter le nombre annuel de greffes de rein provenant d’un donneur vivant en Ontario pour atteindre 300 greffes par an d’ici 2025. Pour ce faire, nous nous concentrerons sur quatre piliers : l’amélioration de la qualité, les données, l’éducation et le programme de soutien par les pairs intitulé Transplant Ambassador Program.

Remerciements

Nous reconnaissons que les données utilisées dans la présente publication ont été fournies par le Réseau Trillium pour le don de vie, Santé Ontario, qui est financé par le gouvernement de l’Ontario. Les analyses, les conclusions, les opinions et les déclarations présentées dans le matériel n’engagent que les auteurs, et ne reflètent pas nécessairement celles du Réseau Trillium pour le don de vie.